Ça fait maintenant plus d’une semaine que je suis là, devant mon ordinateur a essayer d’écrire cet article… Ma vidéo est tourné, monté et même deja upload, et moi je suis là, seule devant cette immense page blanche, je ne sais pas quoi dire. Ce qui est très étonnant car d’habitude, j’ai toujours quelque chose a dire…
powerofmakeup

 Ma maman n’est pas une femme très coquette. Elle aime s’habiller, se parfumer; mais ça ne va pas plus loin. Alors quand on lui a dit qu’elle attendait une fille, elle a eu peur que je ne devienne un « garçon manqué ». Elle a tout fait pour que ce ne soit pas la cas, j’avais des robes « qui tournent », des chapeaux par dizaine, des petite chaussures vernis rouge et même un parfum rien qu’a moi ! A l’adolescence j’ai commencé a me maquiller, j’ai commencé en cinquième je crois… Oui c’est ça, en cinquième, c’était une catastrophe : je mettais du khôl noir en trait épais au dessus et en dessous de mes yeux, il coulait, bavait partout, c’était une horreur. Ensuite en troisième, là c’est devenue pire : je mettais du fond de teint, ce que je ne faisais pas avant, mais… trouver sa teinte quand on a 15 ans c’est difficile (eh oui, nous on avait pas toutes les videos youtube etc, c’était au feeling !) alors j’avais un FDT orange à paillettes, oui oui, à paillettes… Un monstre.

Et puis je suis passé par plein de période, jusqu’à arrivé au stade d’utiliser le maquillage vraiment pour me cacher, il y a deux ans. Je mettais énormément de fond de teint, de poudre, de correcteur; et même du correcteur par dessus le correcteur. Pourquoi ? L’acné. Mais aujourd’hui, ce n’est plus une façon de me cacher, je n’ai pas honte de ce visage rond, de cette peau boutonneuse, de ces yeux cernés, de cette bouche brunâtre, de ces pommettes indéfinies, de ces cils plats et ternes et de ces sourcils en bataille. Non, je n’ai pas honte, non je ne me cache pas.

Je ne me cache plus. Tant pis si on voit mes boutons et cicatrices a travers mon maquillage, tant pis. Tant pis si on voit mes cernes. TANT PIS. Le maquillage est pour moi aujourd’hui un moyen de… me sentir bien. Il me permet de mettre en valeurs, et plus de cacher. Pour faire oublier ce vilain bouton sur ma joue je mets du rouge a lèvre, et voilà. Je délocalise l’attention a vrai dire. Je me sens aussi bien maquillé que démaquillé. Rien ne me retiens de sortir de chez moi sans être maquillé, qu’importe. Je prends plaisir à me maquiller, ça me détends, c’est quelque chose que j’aime faire. Voir à quel point on peut changer de tête, se donner le style/look qu’on veut. C’est magique.

Capture-2Bd-25E2-2580-2599e-25CC-2581cran-2B2015-08-11-2Ba-25CC-2580-2B21.25.09

 

Et toi, pourquoi te maquilles-tu ? 

2 Comments on #POWEROFMAKEUP

  1. Joy O.
    19 août 2015 at 17 h 41 min (2 années ago)

    Je te préfère sans makeup x) ! Jolie au naturel ! C'est ce qui compte !! Bsous.

    Répondre

Laisser un commentaire